Cohorte Occitanie : retour sur la première journée

  • La Fabrique des Transitions

Présentation

C’est à Fronton, dans la région de Toulouse, que la Communauté de communes du Frontonnais, l’un des territoires pilotes de la cohorte Occitanie, a chaleureusement accueilli la Fabrique des transitions et les autres territoires du parcours pour la première journée de l’accompagnement coproduit avec l’AREC Occitanie, qui se déroulera jusqu’à la fin de l’année.

Malgré une météo pluvieuse, les différentes délégations de « Fantastiques » (les élus et les agents de collectivités, les représentants de l’Etat territorial et les acteurs socio-économiques) se sont retrouvés dans une ambiance conviviale à la Maison des Vins pour assister aux premiers temps du parcours et déguster des produits locaux.

Après un mot d’introduction d’Hugo Cavagnac, Président de la Communauté de communes du Frontonnais, la Fabrique des transitions a rappelé les enjeux de l’accompagnement : créer des dynamiques de transition transversales et multi-acteurs au sein de chaque territoire pilote, mais aussi entre les dix territoires pilotes de la région et entre les quatre régions des quatre cohortes régionales qui se lanceront d’ici 2025.

L’objectif ? Constituer une communauté de territoires occitans et renforcer les coopérations locales, réhausser le niveau d’ambition des transitions et identifier les freins et les leviers à leur mise en œuvre pour en tirer des enseignements à l’échelle nationale et repenser nos politiques publiques.

Benoît Thévard, chef de projet « cohortes régionales » au sein de la Fabrique des transitions, est ensuite revenu sur les limites de notre modèle de développement et notamment sur le paradoxe d’une croissance « verte » : est-ce possible de continuer à faire progresser notre PIB tel que définit actuellement tout en réduisant drastiquement nos consommations d’énergie et nos émissions de gaz à effet de serre, sachant qu’un tel découplage n’a jamais été observé à l’échelle mondiale ? Il a par ailleurs insisté sur l’importance de ne pas se limiter à des indicateurs liés uniquement au climat et aux émissions de gaz à effet de serre pour penser les transitions, au profit d’une approche plus transversale prenant en compte l’ensemble des neuf limites planétaires.

Après un temps d’échange entre pairs pour évoquer la manière dont ces enjeux écologiques globaux impactent localement les pratiques des uns et des autres, les participant.es ont pu vivre une séquence “inspiration”, avec les témoignages de Julian Perdrigeat, Délégué général de la Fabrique des transitions et ancien Directeur de Cabinet de la Ville de Loos-en-Gohelle, et Julien Frat, Directeur du Pôle d’Équilibre Territorial Albigeois et Bastides.

À Loos-en-Gohelle, ville minière sinistrée du Nord de la France désormais reconnue « démonstrateur national de la conduite de changement vers la ville durable » par l’ADEME, ce sont l’implication habitante et la culture (avec notamment la patrimonialisation des terrils à l’UNESCO) qui ont été décisifs dans la mise en oeuvre de politiques de transitions ambitieuses au cours des trente dernières années. Tandis que, dans le PETR Albigeois et Bastides, territoire allié de la Fabrique des transitions qui a bénéficié du premier accompagnement en cohorte “Territoires pilotes” en 2021-2022, des restructurations de services ont permis d’initier de meilleures coopérations qui s’accompagnent déjà de résultats concrets.

Enfin, la journée s’est conclue avec des « pitchs » de présentation de chacun des territoires, soigneusement préparés en délégations, le regard décalé et littéraire de Mathieu Gabard et un tour de piste des ressentis des uns et des autres sur la journée, à la faveur d’un rayon de soleil qui a fini par se manifester.

De manière générale, cette première journée a été perçue comme rassurante et enthousiasmante malgré l’ampleur des transformations à mener et l’étroitesse du calendrier, avec la constitution d’un groupe au sein duquel les barrières et les casquettes tombent. Seul regret : ne pas avoir pu davantage profiter du cadre verdoyant dans lequel nous étions invités ni visiter les autres territoires pilotes de la cohorte !

Date de début : 7 mai 2024
Date de fin :