Contribuez au manifeste pour une économie non marchande

  • Appel à Fabrique

Présentation

L’association OLCC (Osons les Contributions Citoyennes), qui fait partie des alliés de la Fabrique des transitions, va ouvrir deux chantiers susceptibles de vous intéresser :

  • Ecriture et diffusion d’un manifeste de l’économie non marchande ;
  • Création d’une fresque d’une économie réencastrée dans les nécessités sociales et environnementales, dont le nom provisoire est « Une économie au service de la résilience » : cette fresque participe de la réflexion sur l'économie non marchande puisqu'elle vise, notamment, à démonter pourquoi et comment l'économie non marchande peut contriubuer au réencastrement de l'économie.

Nous cherchons des personnes/organisations intéressées par ces sujets pour participer à nos groupes de travail.

Voici quelques éléments complémentaires, pour vous expliquer qui nous sommes et vous donner à comprendre les convictions à la base de nos initiatives.

OLCC est une toute jeune association créée début 2014 dont la raison d’être est la suivante : explorer, construire et mettre en avant les bases d’une économie non marchande qui viendrait diminuer l’emprise de l’économie marchande en augmentant les capacités de création de valeur du champ social (voir le texte complet ici).

Nous entendons par économie non marchande toutes les formes de création de valeur (économiques, sociales et environnementales), dont la valeur ne se construit pas par le marché (c’est-à-dire, en dehors de la rencontre de l’offre et la demande). Elle englobe l’ensemble des contributions citoyennes non marchandes (voir ici la définition que nous leur avons données).

Les actions plus concrètes que nous souhaitons mener à partir de cette association, dans le cadre notre raison d’être, sont les suivantes :

Mieux asseoir les bases théoriques d’une économie non marchande (fondée sur les contributions citoyennes non marchandes) dans laquelle s'inscrivent les contributions citoyennes qui pourrait être l’une des clefs, sinon la clef principale, de la transition. Nous pensons en effet qu’un monde plus sobre et plus responsable passe le développement d’une économie non marchande complémentaire de l’économie marchande (en d’autres termes, l’économie non marchande ne prétend pas se substituer à l’économie marchande, mais plutôt la prolonger et l’aider à se transformer, notamment par la réduction de ses impacts).

Il s’agit aussi de défendre un cadre d’action dans lequel les contributions citoyennes prendraient une place bien plus importante dans le fonctionnement de nos sociétés en nous permettant de sortir (pour partie) des logiques par trop économistes desquelles nous sommes prisonnier (en savoir plus ici

Proposer, développer, expérimenter et soutenir un ensemble d’outils permettant aux élus locaux (ou autres acteurs locaux) de stimuler le développement des contributions citoyennes non marchandes de l’ensemble des acteurs locaux (entreprises comprises) et plus largement de l’économie non marchande (l’ensemble de ces outils étant destiné à alimenter la boîte à outils d’une ingénierie sociale (voir ici les outils que nous proposons à ce jour)

Mettre en évidence des contributions citoyennes inspirantes, qui participent de cette économie non marchande, pour montrer aux acteurs du territoire leur puissance et leur relative facilité de mise en œuvre (voir ici les contributions inspirantes que nous mettons pour l’instant en avant).

Contribuer

Si vous êtes intéressés, vous êtes invités à contacter Jean-Pascal Derumier à l’adresse suivante : derumier.jp@gmail.com.

Date de début : 23 mai 2024
Date de fin :